Francais
English

ISÉE ST. JOHN KNOWLES

fr ISÉE ST. JOHN KNOWLES

ISÉE ST. JOHN KNOWLES COMBAT CONTRE LA CULPABILISATION DOGMATIQUE DE COCO CHANEL
Isée St. John Knowles, F.R.S.A., Président, The Baudelaire Society and Limouse Foundation Limited (GB), ancien conservateur du Musée Limouse des Fleurs du Mal à Roquebrune-Cap-Martin et Chester (1974-2001), défie les calomnies semées par des inquisiteurs qui ont déclaré Coco Chanel coupable de trahison et d'antisémitisme sous l'Occupation - coupable sans procès - et qui refusent d'admettre l'ombre d'une alternative, à savoir qu'elle fût innocente. Leur sectarisme tranche avec la médiation éclairée de Churchill (1874-1965) qui, en 1944, préserva Coco Chanel de toute poursuite. Si elle avait été le monstre que couvrent d'infamie ces inquisiteurs, il est certain que Churchill ne se serait jamais interposé et qu'il aurait laissé l'affaire suivre son cours.

LA PETITE-NIÈCE DE COCO CHANEL APPLAUDIT L'INITIATIVE DE ISÉE ST. JOHN KNOWLES
Dans un message de soutien, Gabrielle Labrunie, la petite-nièce de Coco Chanel, écrit : « Puisque l'évocation de ces années de guerre est indissociable de l'empreinte de Baudelaire dans la vie de Coco Chanel, je me réjouis qu'au travers de ce site, son regard sur le passé ait été scruté par un Baudelairien incontesté » (référence à Isée St. John Knowles, l'auteur du site « Coco Chanel, la déesse du dandysme baudelairien »).

eng ISÉE ST. JOHN KNOWLES

ISÉE ST. JOHN KNOWLES RETALIATES AGAINST THE SYSTEMATIC IMPUGNING OF COCO CHANEL'S GOOD NAME
Isée St. John Knowles, Fellow of the Royal Society of Arts (GB), President of the Baudelaire Society and Limouse Foundation Limited (GB), former curator of the Limouse Flowers of Evil Museum at Roquebrune-Cap-Martin and Chester (1974-2001), braves the obloquy of inquisitors who belabour Coco Chanel with untried charges of treason and anti-Semitism under the Occupation, and who fail to entertain even the remotest possibility of her innocence. This sectarianism is in trenchant contrast with the enlightened mediation of Churchill (1874-1965) to save Chanel from prosecution in 1944. Had she been the monster portrayed by her inquisitors, Churchill would undoubtedly have held his hand, and let matters take their course.

COCO CHANEL'S GREAT-NIECE WARMLY COMMENDS ISÉE ST. JOHN KNOWLES'S INITIATIVE OF REDRESS­
In a message of support, Gabrielle Labrunie, Coco Chanel's great-niece, writes: "Since the evocation of Coco Chanel's war years is intimately bound up with the whole impact of Baudelaire on her life, I wholeheartedly welcome its inclusion in this website account from the hand of such an authority on the poet" (referring to Isée St. John Knowles, author of the website "Coco Chanel, the Goddess of Baudelairean Dandyism").